Avertir le modérateur

travail

  • "Nous, les livreurs à vélo, on sait ce que c'est de ne pas avoir de code du travail"

    Imprimer

    Anthony : Macron veut supprimer le Régime Social des Indépendants (RSI), donc à voir. La réforme du code du travail, on n’est pas concerné. Mais nous les livreurs à vélo, on sait ce que c’est de ne pas avoir de code du travail. Notre problème, c’est de ne pas avoir accès à tous les bénéfices des cotisations sociales. S’il y a un mouvement social à la rentrée, on y participera. Ne serait-ce qu’en solidarité avec les autres travailleurs. [Lire l'entretien]

  • Souffrance et travail : guide pratique pour les travailleurs

    Imprimer

    économie,société,santé,droit,travail,souffrance,souffrance et travailC’est parce que le travail est porteur de nombreuses promesses qu’il peut, dans des conditions négatives, être source de souffrances spécifiques, de destructivité massive, incompréhensibles de l’extérieur. Et souvent de l’intérieur, pour celui qui souffre. [Lire la suite]

  • Le travail, grand absent du scrutin européen

    Imprimer

    parti pris,politique,travail,syndicalisme,société,europe,élections,basta!Faites vous-mêmes le test : dans la campagne pour les élections européennes, combien de fois avez-vous entendu des propositions claires pour améliorer les conditions de travail et combattre la précarité ? Pourquoi le travail est-il un angle mort des débats européens ? Le travail est pourtant au cœur des enjeux actuels : celui de la démocratie, de la redistribution des richesses, de l’écologie, de l’espérance de vie. Laurent Vogel, directeur du département Santé et sécurité de l’Institut syndical européen, explique en quoi le travail est une question centrale pour l’Europe et les débats politiques à venir. [Lire l'article]

  • Le licenciement automatique bientôt inscrit dans la loi ?

    Imprimer

    politique,droit,gouvernement,france,syndicats,lutte sociale,loi,travail,emploi,licenciement,basta!Mieux protéger les salariés tout en ouvrant de nouvelles « possibilités d’adaptation indispensables aux entreprises ». C’est ce que promet le gouvernement avec sa « loi sur l’emploi » en préparation, qui reprend les termes de l’accord conclu entre le patronat et trois syndicats le 11 janvier. Cet accord interprofessionnel simplifie à l’extrême plusieurs procédures de licenciement, sans possibilité de recours en justice. Les mesures sur les mobilités risquent même de légaliser le harcèlement organisationnel. Des juristes dénoncent « un véritable chantage à l’emploi » et « un boulevard pour procéder à des licenciements ». [Lire l'article]

  • Les éditocrates contresignent l’accord MEDEF-CFDT

    Imprimer

    culture & médias,médias,presse,droit,travail,syndicalisme,syndicats,acrimedLe 11 janvier, les organisations patronales et trois syndicats (CFDT, CFE-CGC et CFTC) ont conclu un accord sur la prochaine réforme du marché du travail, au terme d’une négociation commencée en octobre dernier. L’enjeu était important, puisque le gouvernement avait annoncé qu’un éventuel accord entre « partenaires sociaux » serait transcrit dans la loi. Dans la presse, la signature de l’accord a été quasi unanimement acclamée. Pour les habituels prescripteurs d’opinion l’accord serait « gagnant-gagnant », « audacieux », ou encore « une bouffée d’air au dialogue social »… Pourtant le texte est loin de faire l’unanimité, notamment parmi les syndicats. [Lire la suite]

  • Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif »

    Imprimer

    économie,société,travail,techniques,consumérisme,rue89

    Fab’ lab’, imprimantes 3D... « Le consumérisme a vécu », assène le philosophe pour qui, motivés par nos seuls centres d’intérêt, nous allons changer de mode de travail. [Lire l'article]

  • L’enseignement professionnel victime de l’académisme à la française

    Imprimer

    société,éducation,politique,france,travail,inégalités,l'observatoir des inégalités

    L’enseignement professionnel paie cher la survalorisation des disciplines académiques et la dévalorisation des savoirs appliqués au sein du système éducatif français. L’opinion de Vincent Troger, sociologue de l’éducation. [Lire l'article]

  • La femme du ménage

    Imprimer

    société,femmes,inégalités,mariage,travail,temporalitésCe texte étudie la division sexuelle du travail dans l’organisation de la cérémonie de mariage. Les temporalités des hommes et des femmes divergent progressivement au cours des différentes étapes de la préparation du mariage (de l’élaboration du projet jusqu’au jour J en passant par l’organisation de la fête). Les femmes consacrent toujours plus de temps au collectif que les hommes. La cérémonie de mariage ne constitue donc pas seulement une étape de formation du couple mais aussi un point d’ancrage et d’incorporation du « partage inégal » du travail domestique au sein du couple. Au cours d’une série d’épreuves symboliques et techniques qu’elles traversent pour se métamorphoser en mariée et en épouse, les femmes apprennent progressivement à devenir la femme du ménage.

    [Plan]          [Texte]

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu