Avertir le modérateur

social

  • Air France : “Depuis des décennies, on diabolise toutes les manifestations de violence collective”

    Imprimer

    Six salariés d'Air France interpellés chez eux pour avoir participé aux violences qui ont secoué la compagnie aérienne après l'annonce d'un vaste plan de licenciements. Des images d'un DRH, la chemise arrachée, escaladant un grillage pour échapper aux manifestants qui ont fait le tour du monde. Une réprobation quasi unanime des médias et des politiques. Retour sur ces événements avec François Cusset, chercheur en histoire intellectuelle et politique contemporaine. [Lire l'article]

  • Qui va partir en vacances ?

    Imprimer

    80 % des cadres supérieurs partent en congés chaque année, contre 50 % des ouvriers. Et encore, entre catégories, on ne part ni aussi souvent, ni aussi longtemps, ni dans les mêmes conditions. [Lire l'article]

  • Jean-Pierre Le Goff : "Comment être à la fois conservateur, moderne et social"

    Imprimer

    Le « conservatisme » fait partie de ces mots-valises qui jouent le rôle de repoussoir permettant de se situer a contrario dans le bon camp. La gauche l’assimile facilement à la « réaction », à l’« extrême droite ». Pour une partie de la droite, le mot est synonyme d’immobilisme, de repli frileux, d’opposition à toute réforme. Contre cette confusion, il faut revenir sur ses origines, son évolution et la signification nouvelle qu’il peut prendre aujourd’hui. Entretien avec Jean-Pierre Le Goff, écrivain et sociologue français rattaché au laboratoire Georges Friedmann (IDHE CNRS Paris I). [Lire l'entretien]

  • Pourquoi considérer le décrochage scolaire comme un problème ?

    Imprimer

    société,éducation,social,france,inégalités,politique,la vie des idéesPoser aujourd’hui cette question pourrait être considéré comme une provocation. En effet, le décrochage scolaire est devenu en quelques années seulement la principale désignation des problèmes du système éducatif en France. Il semble résumer l’ensemble des manquements de l’école à ses missions. Médias et responsables politiques utilisent de plus en plus le terme « décrocheurs » pour désigner tout à la fois des victimes de l’échec scolaire, des jeunes désocialisés, de futurs chômeurs ou délinquants, voire de possibles terroristes. Pourtant, si on considère le décrochage scolaire comme l’inachèvement d’une scolarité secondaire complète, force est de considérer que le problème ainsi identifié a connu une ampleur bien plus importante par le passé et qu’il diminue tendanciellement dans le temps. En 1980, 39 % des jeunes sortaient de l’école sans diplôme ou avec le seul brevet. Ils sont 16 % en 2009, ce qui est certes beaucoup, mais vraisemblablement amené à diminuer encore, comme l’indiquent les dernières données statistiques sur la question (Le Rhun & Dubois, 2013). Pourquoi le décrochage scolaire n’était-il pas un problème dans les années 1980 en France ? En quoi est-il aujourd’hui un problème ? Que doit-on attendre d’une action publique dans ce domaine ? [Lire l'article]

  • Suicides en situation d’enfermement au début du XXIe siècle

    Imprimer

    société,politique,justice,social,prison,suicide,psychiatrie,sociologieLes raisons exprimées dans les dernières lettres de prisonniers s’étant suicidé permettent de mieux comprendre la diversité des situations et des tensions qui conduisent au suicide. L’analyse du contenu de ces lettres révèle sept classes distinctes de suicidés : les prisonniers « à bout », dans l’incapacité de s’adapter à un univers de fortes contraintes, les « ostracisés » malmenés par les autres détenus, les (futurs) » sortants » de prison déstabilisés par l’appréhension d’une réinsertion problématique et du regard des relations hors prison, les « protestataires » instrumentalisant leur suicide de façon vindicative, ceux qui ne peuvent accepter une « rupture » sentimentale, les suicidés « remords‑culpabilité » qui sont affectés par la honte, le remords et la culpabilité, et enfin la classe « injustice » dont le suicide de ses membres représente une échappatoire à l’injustice carcérale ou judiciaire. Les suicides en prison n’entrent donc pas dans un schéma unique des théories sociologiques du suicide mais dans des schémas diversifiés dont rend compte plus aisément la sociologie de la santé mentale, même si le suicide carcéral ne se réduit pas à une dimension individuelle des tensions mentales. Les résultats de cette étude conduisent ainsi à réexaminer les actions préventives des suicides en situation d’enfermement et indirectement interrogent l’accentuation de la propension à incarcérer depuis le début des années 2000.

    [Lire le texte]

  • Demeurer au pays ou vivre sa retraite à la campagne : comment cohabitent les personnes âgées en milieu rural isolé ?

    Imprimer

    société,social,famille,retraite,inégalités,campagne,métro politique

    Les campagnes françaises vieillissent : le constat n’est pas nouveau, mais renvoie autant au vieillissement sur place des agriculteurs et commerçants autochtones qu’à l’afflux de retraités venus des villes. Comment cohabitent ces deux populations ? [Lire l'article]

  • L’aide alimentaire pour les plus pauvres bientôt supprimée ?

    Imprimer

    économie,politique,social,pauvreté,finance,basta!

    En France, 3,5 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire, ces produits de première nécessité distribués par les organisations caritatives. Financée grâce au budget européen, cette aide est aujourd’hui remise en cause. Les efforts déployés depuis plusieurs années pour améliorer la qualité de ces aliments, et ne pas enfermer les plus précaires dans la malbouffe, seront-ils réduits à néant ? [Lire l'article]

  • Mouvements sociaux en Europe : vers un nouveau départ ?

    Imprimer

    international,europe,mouvements,social,lutte sociale,syndicalisme,mémoire des luttesOù en est aujourd’hui la tentative de (re)mobiliser un mouvement social à l’échelle continentale, capable d’articuler anciens et nouveaux acteurs de la contestation surgis en 2011 (Indignés, Occupy Wall Street) pour imposer un rapport de forces aux gouvernements et aux institutions de l’Union européenne (UE) ? Et ce, alors que la crise systémique du capitalisme, dont les formes singulières s’expriment en Europe à travers la crise de l’euro et des dettes souveraines, fait vaciller un Vieux Continent dont les sociétés - toujours plus soumises à l’hégémonie de la bourgeoisie allemande - s’enfoncent, notamment depuis 2010, dans la tourmente austéritaire ? [Lire l'article]

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu