Avertir le modérateur

révolutions

  • Transmettre la révolution française, histoire d’un trésor perdu

    Imprimer

    histoire,société,politique,culture,révolutions,éducation,république,aggiornamento hist-geo

    Que l’on y voie une force motrice de l’histoire ou un terrible accident, la Révolution française demeure la « machine à fantasmes » qu’elle n’a cessé d’être depuis plus de deux cents ans, nourrissant l’imaginaire collectif et fondant, sous des formes plus ou moins triviales, une culture politique nationale. Choyée comme un des plus beaux joyaux du patrimoine républicain, la révolution reste pourtant à la fois globalement acceptée et constamment mise à distance. Malades du « syndrome de Vichy », rongés par la « gangrène et l’oubli », les Français sont, depuis plus longtemps encore, schizophrènes d’une Révolution souvent réduite à des clichés sentant la naphtaline. [Lire l'article]

  • Les deux faces d’un Bahreïn toujours en proie aux violences

    Imprimer

    international,monde arabe,moyen orient,révolutions,politique,les inrocksDeux ans après le « Printemps de la Perle », Bahreïn est toujours confronté à la violence : le 13 février, un jeune manifestant a été tué dans des heurts avec la police. En février 2011, pourtant : le vent des révolutions arabes souffle sur le petit royaume : des dizaines de milliers de Bahreïnis convergent vers la place de la Perle de Manama, dans la capitale. Ils exigent des élections libres et la fin des discriminations contre les chiites, qui composent entre 60 et 70 % de la population de ce pays gouverné par la dynastie sunnite Al Khalifa depuis plus de deux siècles.  En réponse, le pouvoir sollicite son partenaire de toujours, l’Arabie Saoudite, pour faire taire les révoltes. Bilan : trente-cinq manifestants tués et des centaines de Bahreïnis arrêtés. [Lire l'article]

  • Égypte: les logiques sociales du chaos politique

    Imprimer

    international,moyen orient,égypte,révolutions,lutte sociale,crise,politique,économie,contretempsPresque deux ans après le surgissement de la révolution en janvier 2011, les derniers événements de cette fin de mois de novembre et de début décembre 2012 montrent un pouvoir de Morsi et des Frères Musulmans fortement contesté par la rue et par une large fraction de l'appareil judiciaire, laissant place au sommet à un chaos politique manifeste. Ces événements entrent en résonance au même moment avec ceux de Tunisie, où les manifestants réclamant des emplois à Siliana exigent pour cela la démission du gouverneur d'Ennahda, après la chute récente de celui de Sidi Bouzid pour les mêmes raisons. Cette contestation des pouvoirs islamistes sur fond d'effervescence sociale peut surprendre, tant les médias, en nous accoutumant ici à l'idée que la révolution était, sinon morte, du moins mourante sous l'étouffoir d'un hiver islamiste, ont occulté les très nombreuses luttes sociales qui n'ont quasiment pas cessé dans ces deux pays depuis les chutes de Moubarak et Ben Ali. [Lire l'article]

  • Emel Mathlouthi à la Mix Box

    Imprimer

    Un an après la révolution de Jasmin qui a renversé le régime dictatorial de son pays, la chanteuse Tunisienne Emel Mathlouthi publie Kelmti Horra - signifiant en arabe "Ma parole est libre", un premier album emblématique de la toute jeune démocratie.

    La Tunisoise autodidacte de pas tout à fait 30 ans empile le rock, les sonorités orientales et le Trip hop puis les recouvre de sa voix incroyable, lyrique jusqu’à l’envoutement.

    Baignée enfant dans le classique et la musique contestataire arabe et latino-américaine, passée par le rock et la protest-song, elle découvre la musique scène dissidente des mouvements révolutionnaires arabes des années 1970, notamment l’Égyptien Chikh Imam et le Libanais Marcel Khalifa.

    Elle choisit le Tunisien comme langue d’expression à partir de 2004, et n’en déviera que pour écrire en arabe littéraire. Et exprime ainsi tour à tour la colère, la peine, l’amour et le l’espoir.

    Filmé le 10 février 2012, le concert dans la suite.

    parti pris,culture & médias,tunisie,révolutions,monde arabe,musique,artelive

    Lire la suite

  • Méluche ou la Grande Colère du Père Duchesne

    Imprimer

    politique,élection présidentielle,parti communiste,parti socialiste,révolutions,Lumières du SiècleIl l’aime, sa Révolution. Pendant cette campagne électorale, Jean-Luc Mélenchon aura été un des seuls à oser réveiller la vieille Révolution française. Un récent article du Monde montre combien celle qu’il appelle « la Grande Révolution », hante sa pensée  politique depuis longtemps. Lorsqu’il était encore trotskyste, il avait pris le pseudonyme de « Santerre » en hommage à Antoine Joseph Santerre (1752-1809), qui, après 1789, incarnait le sans-culotte armé, toujours prêt à défendre la patrie au péril de sa vie. Le 18 mars dernier, Mélenchon n’a-t-il pas à son tour, comme son héros, « pris » la Bastille, organisant un des plus grands meetings en plein air dans un lieu de mémoire de l’insurrection populaire ? [Lire la suite]

  • L’utopie réalisée de la Commune

    Imprimer

    politique,histoire,république,ouvriers,femmes,révolutions,citoyens,le monde diplomatiqueChanger la politique, instaurer l’égalité entre hommes et femmes, inventer un nouveau mode de gouvernement, faire participer les citoyens... : répétés jusqu’à saturation au point de sembler vides de sens, ces mots d’ordre furent longtemps appuyés par les forces du mouvement ouvrier. En 1871, le peuple parisien insurgé leur donnait une signification concrète. [Lire l'article]

  • Le vote ou le fusil

    Imprimer

    histoire,république,insurgés,cens électoral,révolutions,l'histoire par l'image

    Agrandissement - Zoom Titre : Le vote ou le fusil.

    Contexte historique - Analyse de l'image - Interprétation

    Auteur : BOSREDON
    Date de création : 1848
    Date représentée : 1848

  • Magda défie toujours l’Egypte d’après la révolution

    Imprimer

    parti pris,internet,femmes,révolutions,égypte,laïcité,aliaa magda elmahdy,je ne pense qu'a ca,blogs du mondeElle vous dévisage, tandis que vos yeux glissent sur son corps nu. À droite de sa photo, on lit « La laïcité est la solution ». Dessous, ce texte : « Condamnez les modèles nus de la faculté des Beaux-Arts du Caire des années 1970…  détruisez les statues archéologiques...  ensuite déshabillez-vous et regardez-vous dans un miroir… brûlez ce corps que vous détestez tant… et débarrassez-vous de vos complexes sexuels avant de m'insulter et m'empêcher de m'exprimer librement. ». Nous sommes sur le blog de la jeune égyptienne Aliaa Magda Elmahdy, 20 ans. Son autoportrait nu, au corps frêle, en bas noirs, a déclanché un énorme scandale là-bas, fin octobre. À côté, le compteur des « pages vues » tourne sans arrêt. 4,5 millions en un mois. 3000 commentaires en quelques jours. C’est beaucoup pour un «nu artistique ». [Lire la suite]

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu