Avertir le modérateur

  • Claude Lévi-Strauss, “Le Père Noël supplicié”

    Imprimer

    parti pris,société,religion,histoire,france,les temps modernesLes fêtes de Noël 1951 auront été marquées, en France, par une polémique à laquelle la presse et l’opinion semblent s’être montrées fort sensibles et qui a introduit dans l’atmosphère joyeuse habituelle à cette période de l’année une note d’aigreur inusitée. Depuis plusieurs mois déjà, les autorités ecclésiastiques, par la bouche de certains prélats, avaient exprimé leur désapprobation de l’importance croissante accordée par les familles et les commerçants au personnage du Père Noël. Elles dénonçaient une « paganisation » inquiétante de la Fête de la Nativité, détournant l’esprit public du sens proprement chrétien de cette commémoration, au profit d’un mythe sans valeur religieuse. Ces attaques se sont développées à la veille de Noël; avec plus de discrétion sans doute, mais autant de fermeté, l’Église protestante a joint sa voix à celle de l’Église catholique. Déjà, des lettres de lecteurs et des articles apparaissaient dans les journaux et témoignaient, dans des sens divers mais généralement hostiles à la position ecclésiastique, de l’intérêt éveillé par cette affaire. Enfin, le point culminant fut atteint le 24 décembre, à l’occasion d’une manifestation dont le correspondant du journal France-Soir a rendu compte en ces termes : [Lire la suite]

    -@-@-@-@-@-

    Notez le bien : Prochaine note sur ce blog, le 7 janvier prochain. Bonnes fêtes !

  • Les Grecs de l’Antiquité connaissaient-ils leur âge ?

    Imprimer

    histoire,philosophie,antique,Grecs,jeunesse,le portiqueLes Grecs de l’Antiquité connaissaient-ils leur âge ? Par-delà le caractère surprenant de la question, se posent trois problèmes : les raisons de le connaître, la manière d’y parvenir, et les moyens de l’attester auprès d’autrui. Pour la plupart des gens, c’était sans importance sociale. Seuls les garçons libres étaient dans l’obligation de le connaître, pour l’organisation de la vie civique, et de la vie religieuse dans le cas des concours. Mais le caractère très incommode de la désignation des années par le nom de magistrats éponymes dans le cadre de chacune des cités en rendait le décompte difficile, ce qui a parfois conduit à la création de procédés de substitution. Hors du cadre civique, on ne pouvait s’en remettre qu’aux affirmations des intéressés ou à leur apparence physique. Les Grecs de l’Antiquité connaissaient très probablement leur âge, mais avaient les plus grandes difficultés à le prouver. [Lire l'article]

  • Saga Twilight : violence conjugale et glorification du patriarcat

    Imprimer

    culture & médias,cinéma,femmes,hommes,violences,le cinéma est politiqueLorsqu’a eu lieu le phénomène de société « Twilight » (livres et films), nombreux l’ont violemment critiqué. Cependant, les critiques négatives ont été globalement orientées sur trois axes : la nullité (des livres, des films, des acteurs, etc.), la défense de la chasteté promue par  le roman (Bella et Edward n’ont de relations sexuelles qu’à partir de leur mariage) et la redéfinition (trahison selon certains) du mythe du vampire. Si ces axes de critiques sont relativement pertinents (encore que la nullité est une notion subjective), la saga Twilightpropage d’autres idées et modèles, autrement plus dangereux que la virginité avant le mariage. [Lire la suite]

  • L’agriculture biologique prise au piège de la grande distribution

    Imprimer

    économie,supermarchés,agriculture,industrie,bio,livre,entretien,basta!Les produits biologiques ont envahi les rayons des supermarchés. Mais derrière l’étiquette « bio », on trouve aussi des gigantesques fermes, une main d’œuvre sous-payée et sans droits, des aliments importés de l’autre bout du monde. Les produits chimiques en moins, le label bio en plus. Des dérives de « l’industrie du bio » dénoncées par le journaliste Philippe Baqué dans son ouvrage La Bio entre business et projet de société. Entrez dans les coulisses du nouveau business mondial. [Lire l'entretien]

    La bio : Entre business & projet de société

  • Qui se ressemble s'assemble

    Imprimer

    société,homme,femmes,couple,sexualité,les 400 culs

    Il y a des photographes qui affichent en vitrine les clichés de mariage qu’ils ont réalisé. On ne peut pas s’empêcher de regarder, un peu fasciné, ces images du bonheur… en cherchant l’erreur. Certains couples se ressemblent. D’autres non. Pourquoi ? Existe-t-il une logique dans le choix du partenaire ? [Lire l'article]

  • Gestion de l’eau : fin de l’ingénierie publique et faillite du conseil privé

    Imprimer

    politique,économie,état,commune,services publics,eau,gestion,les blogs du diplo

    La disparition de l’ingénierie publique et les graves défaillances du conseil privé confrontent les collectivités locales françaises à des difficultés qui entravent le choix éclairé d’un mode de gestion de l’eau et de l’assainissement. Plusieurs initiatives récentes, émanant d’acteurs très divers, visent à pallier ces carences. Mais la structuration pérenne d’une nouvelle ingénierie publique territorialisée apparait seule à même de garantir, relativement aux choix de mode de gestion, une bonne gouvernance du service public de l’eau. [Lire l'article]

  • Égypte: les logiques sociales du chaos politique

    Imprimer

    international,moyen orient,égypte,révolutions,lutte sociale,crise,politique,économie,contretempsPresque deux ans après le surgissement de la révolution en janvier 2011, les derniers événements de cette fin de mois de novembre et de début décembre 2012 montrent un pouvoir de Morsi et des Frères Musulmans fortement contesté par la rue et par une large fraction de l'appareil judiciaire, laissant place au sommet à un chaos politique manifeste. Ces événements entrent en résonance au même moment avec ceux de Tunisie, où les manifestants réclamant des emplois à Siliana exigent pour cela la démission du gouverneur d'Ennahda, après la chute récente de celui de Sidi Bouzid pour les mêmes raisons. Cette contestation des pouvoirs islamistes sur fond d'effervescence sociale peut surprendre, tant les médias, en nous accoutumant ici à l'idée que la révolution était, sinon morte, du moins mourante sous l'étouffoir d'un hiver islamiste, ont occulté les très nombreuses luttes sociales qui n'ont quasiment pas cessé dans ces deux pays depuis les chutes de Moubarak et Ben Ali. [Lire l'article]

  • Bilan : premier semestre désastreux mais cohérent

    Imprimer

    économie,politique,gouvernement,crise,france,blogs allternatives économiques

    On s’en doutait, le premier semestre du quinquennat Hollande serait instructif sur le changement promis. On prévoyait que quelques « marqueurs » donneraient le sens de la voie qui serait suivie. C’est chose faite : politique budgétaire, politique fiscale, politique économique et sociale, politique écologique, toutes concordent pour renvoyer le changement aux calendes qu’on n’ose pas dire grecques. [Lire la suite]

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu