Avertir le modérateur

  • LES BREBIS FONT DE LA RESISTANCE

    Imprimer

    les_brebis_font_de_la_resistance_10.jpgS'attarder sur le plateau du Larzac aujourd'hui, c'est à la fois revenir sur les évènements des années 70 et l'opposition d'une centaine de familles de paysans face à la volonté gouvernementale d'agrandir les terrains d'entraînement de l'armée, mais c'est aussi découvrir une population qui a choisi de vivre autrement, en complète solidarité contre les lois du marché néo-libéral et sa glorification de la notion de propriété. Des habitants éleveurs et cultivateurs qui cherchent d'autres moyens de production et une complète symbiose entre ceux qui produisent et ceux qui consomment. Le Larzac, une région aride où la volonté d'une agriculture saine et de meilleurs rapports sociaux animent ceux qui ont choisi d'y vivre. [Lire la suite]

    Voir aussi :

    Les films de la semaine: humour, gravité et obsessions

  • Marcel Gauchet : « Le politique permet à la société de tenir ensemble »

    Imprimer

    157411~Caricature-of-a-Family-Dinner-Before-and-after-Having-Talked-About-the-Dreyfus-Affair-circa-1894-Posters.jpgRestée longtemps plus discrète que celle des philosophes médiatiques, la voix de Marcel Gauchet se fait davantage entendre depuis une dizaine d'années et le grand public en redemande. On ne compte plus les conférences, les débats, où le philosophe répond à la demande qui lui est faite d'éclairer le temps présent. Comme s'il avait décidé de livrer les résultats de ses recherches, avec cette politique qu'il défend depuis trente ans dans la revue Le Débat avec Pierre Nora : ne pas penser à la place du citoyen, mais lui donner les moyens de former son jugement de manière avertie. Né en 1946 dans la Manche, d'un père cantonnier et d'une mère couturière, formé à l'École normale d'instituteurs, cet autodidacte a repris ses études au moment de Mai 68, s'initiant à la pensée politique sous le patronage de Claude Lefort. À partir de là, la volonté d'embrasser la totalité de son temps et les rencontres intellectuelles, avec la psychiatre Gladys Swain, sa compagne, Pierre Clastres, François Furet, Pierre Manent et bien d'autres, dessineront un parcours atypique mais encyclopédique. [Lire l'entretien]

  • Préface à « La morale sociale » de Malon

    Imprimer

    "Ce texte constitue la préface à la seconde Edition de La morale sociale (1895) de Benoit Malon, récemment republiée par les Editions du bord de l’eau. Cet ouvrage est tout entier consacré à démontrer que le socialisme doit donc reposer non sur l’égoïsme, mais sur le sentiment social qui lie l’homme à l’homme, bref sur la sympathie pour tout ce qui vit. Résolument évolutionniste, cet ouvrage, passant en revue le développement de la morale sous ses formes religieuses, philosophiques, matérialistes et panthéistes, montre comment à chaque période historique réciprocité, altruisme et sociabilité progressent, combien le « frisson vivifiant de la sympathie universelle » se diffuse. La réponse de Jaures à ce que Malon nommait lui-même son « catéchisme altruiste » est exemplaire de la synthèse jauressienne. Pour lui, le socialisme n’ a pas à faire l’apologie du sacrifice et du dévouement pas plus qu’à s’enfermer dans « la puérilité étroite du système utilitaire ». Et c’est par le dépassement de l’opposition tant entre matérialisme et idéalisme qu’entre égoïsme et altruisme, qu’il suggère, avec et contre Malon, de dénouer les antinomies de la morale socialiste". (Philippe Chanial - Revue du MAUSS permanente)

    Pour citer : Jean Jaurès, « Préface à « La morale sociale » de Malon », Revue du MAUSS permanente, 23 mai 2007.

    Lire la suite

  • L’art de faire rêver les pauvres

    Imprimer

    riches.jpgEn juin 2007, l’animateur de télévision Marc-Olivier Fogiel, recevant dans son émission T’empêches tout le monde de dormir, sur M6, l’entraîneur du XV de France Bernard Laporte, quelques jours avant qu’il soit nommé secrétaire d’Etat aux sports par Nicolas Sarkozy, l’amenait à évoquer sa sympathie pour le nouveau président, avant de glisser : « Le bouclier fiscal, ça doit vous arranger, aussi… » – « Oh !, pas autant que vous, Marco ! », se récriait Laporte, suscitant les rires et les applaudissements complices du public. Ou comment amener la plèbe à applaudir à la bonne blague de sa propre spoliation, en lui donnant le sentiment flatteur d’« en être ». Pour prévenir sa vindicte, il suffit de lui faire cet insigne honneur : la laisser assister à vos échanges de coups de coude, la laisser prendre part à votre jubilation de l’avoir si bien flouée. [Lire l'article]


    podcast

  • Heures supplémentaires : il faut arrêter les frais

    Imprimer

    Une pétition initiée par et soutenue par 

    Au moment où la crise provoque une vive remontée du chômage, en particulier chez les jeunes, il faut revenir sur les exonérations sociales et fiscales accordées aux heures supplémentaires. En effet, dans le contexte actuel, l’emploi doit être la priorité absolue de l’action des pouvoirs publics. Or, les exonérations fiscales et sociales décidées en 2007 ne visaient qu’à accroître le nombre des heures supplémentaires effectuées par les salariés déjà en activité. Et, en dépit de la récession, le nombre des heures supplémentaires déclarées a en effet progressé de près de 40 millions entre le quatrième trimestre de 2007 et la même période de 2008, soit l’équivalent de 90 000 emplois à plein temps. Ces mesures contribuent donc manifestement à dissuader les entreprises qui en auraient la possibilité d’embaucher des jeunes ou des chômeurs alors que les quelques trois à quatre milliards d’euros qui leur ont été consacrés en 2008 pourraient avantageusement être mis au service de la création d’emplois. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement et au parlement d’abroger sans délai les mesures défiscalisant les heures supplémentaires et les exonérant de cotisations sociales.

    Pour signer la pétition ICI

    Pour en savoir plus :

    Le scandale des heures supplémentaires, par Denis Clerc

    Pourquoi une pétition contre les heures supplémentaires exonérées ?, par Guillaume Duval

    Pour suivre l'écho que rencontre cette initiative sur le web cliquez ici

  • Le juge des enfants en sursis

    Imprimer

    tablochasse.jpgL’incarcération des jeunes de moins de treize ans n’est plus d’actualité, mais la réforme de la justice des mineurs poursuit son cours. Renommer le juge des enfants en juge des « mineurs » n’est pas qu’une affaire de mots, comme l’expliquent Benoit Bastard et Christian Mouhanna. Le projet de réforme s’en prend à la pratique professionnelle spécifique de ces magistrats, fondée sur l’écoute, le dialogue et la dimension éducative de la peine. [Lire l’article]

  • Hadopi : quel joli nom pour une loi absurde et liberticide

    Imprimer

    540px-hadopi_ecoute.pngLe projet de loi « Création et Internet », de son vrai nom « Projet de loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet » a pour objectif déclaré d’ instaurer en France une « riposte graduée », permettant de pénaliser les internautes soupçonnés de télécharger illégalement des films ou de la musique via les réseaux de peer-to-peer en les privant d’Internet. Ce projet absurde et rétrograde est dangereux, même s’il doit rester inefficace.

    Il s’inscrit dans la lignée de plusieurs adoptées depuis une dizaine d’années, principalement pour transposer en droit français des directives européennes [1]. [Lire la suite]

  • Isabelle Adjani, prof à bout de nerfs

    Imprimer

    2459046,templateId=scaled,property=imageData,height=177,scale=proportional,v=4,width=312,CmPart=com.arte-tv.www.jpgLa Journée de la jupe avec Adjani ? Histoire d'un bal ? Film d'époque avec diva ? Non, drame contemporain où l'on voit la star brandir un flingue, donner un coup de boule et entonner : "Zidane, il a marqué !" Circonstance aggravante : son personnage, prof de français, séquestre ses élèves et les retient en otages. De quoi défriser "l'Instit'", ce brave Gérard Klein qui fut à la télévision le bon Samaritain des Hussards noirs de la République. [Lire l'article]

    Voir aussi :

    Le site du film

    Isabelle Adjani: "J'ai échappé au lycée ghetto"

    Rentrée scolaire et nouveaux rapports... de classes

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu